Voix, vibrato, registres

Dans cet article, on fait le point sur trois éléments importants dans la production du son de l'accordéon : les voix, le vibrato et les registres.

Production du son

L'accordéon est un instrument à anche libre, à la différence de la clarinette (anche simple) ou du hautbois (anche double). Concrètement, il s'agit d'une lame métallique fixée sur un cadre lui aussi métallique. La vibration de cette lame sous l'effet de la pression exercée par l'air produit un son. Un cadre accueille deux lames : l'une vibre lorsque l'on pousse le soufflet, l'autre lorsque l'on tire. Pour empêcher que les deux lames vibrent en même temps, on colle en face de chaque lame une peau (en plastique ou en cuir) pour empêcher l'air de circuler.

anche-accordeon.png
Schéma d'une anche d'accordéon, vue de dessus. De l'autre côté, la disposition est inversée.

En complément, voici une vidéo qui montre l'anche en fonctionnement, dans les deux sens d'action :

Voix

Lorsque vous appuyez sur une touche d'un accordéon, il n'est pas rare qu'il y ait en fait plusieurs anches qui vibrent. Chaque jeu d'anche mis en vibration est appelé une voix. Les voix sont classées selon leur hauteur, allant des graves aux aigus :

  • la voix basson, dans les graves ;
  • la voix flûte, dans les médiums ;
  • la voix piccolo, dans les aigus.

Le plus couramment, les accordéons disposent de deux voix flûte.

Vibrato

Principe physique

Lorsque deux sons sont émis à une hauteur voisine mais pas identique, le son résultant est modulé par un trémolo, c'est le phénomène de battement, qu'on appelle dans le vocabulaire de l'accordéon le vibrato. En accordant une des deux voix légèrement plus aiguë que la première (qui elle est au diapason), on va jouer sur le phénomène de battement pour ajouter de la brillance au son. Notre oreille va percevoir une modulation du son égale à la différence de fréquence entre les deux sons. Voici deux exemples sonores : à gauche deux voix accordées au même diapason, à droite deux voix accordées avec un vibrato (10 cents d'écart) :

Dans le deuxième cas, vous pouvez entendre comme une légère vague dans le son : c'est le vibrato. Pour vous donner une idée, voici une vidéo qui montre les deux anches en action, et dans laquelle on augmente progressivement le vibrato jusqu'à arriver à un son caractéristique du musette.

Vibrato « musette »

Dans certains accordéons, il y a trois voix qui vibrent et qui permettent d'avoir un vibrato encore plus conséquent. Dans ces accordéons, une voix est accordée juste (au diapason), une est accordée plus aiguë et la troisième est accordée plus grave. Ce type de son est emblématique du style musette, mais est aussi largement employé dans les musiques traditionnelles irlandaises ou portugaises par exemple. Voici un exemple sonore, qui sera beaucoup plus parlant. À gauche vous avez un vibrato à deux voix (20 cents d'écart), à droite un vibrato à trois voix (± 20 cents d'écart).

Récapitulatif audio

Voici un tableau vous permettant d'écouter différents niveaux de vibrato.

Écart Dénomination Écouter
Deux voix justes Sec
Deux voix, 1 cent d'écart Demi-swing (ou swing) attenué
Deux voix, 2 cents d'écart Demi-swing (ou swing)
Deux voix, 5 cents d'écart Swing (ou demi-swing)
Deux voix, 10 cents d'écart Swing (ou demi-swing)
Deux voix, 20 cents d'écart Musette
Deux voix, 30 cents d'écart Américain
 
Trois voix, ± 20 cents Musette léger
Trois voix, ± 30 cents Musette fort

Les dénominations des vibratos ne sont pas un science exacte. Chaque accordeur peut avoir les siennes. Ici on a indiqué deux tendances : un très léger vibrato peut être appelé swing comme demi-swing suivant les personnes. Par ailleurs, une dénomination n'est pas nécessairement associée à un écart absolu. Le mieux est d'être bien explicite sur le vibrato que vous souhaitez au moment de faire accorder votre accordéon.

Registres

Sur un accordéon, les registres peuvent être définis comme l'ensemble des choix de timbres disponibles. Ils s'obtiennent en combinant les différentes voix présentes sur l'instrument. Le terme de registre désigne aussi par métonymie les mécanismes disponibles pour mettre en jeu ces registres. On a très souvent des tirettes ou champignons qui permettent un contrôle individuel de chaque voix, mais aussi des registres automatiques qui donnent un certain nombre de combinaisons prêtes à l'emploi.

Nom Symbole Voix basson Voix flûte juste Voix flûte basse Voix flûte haute Voix piccolo Écouter
Basson

x        
Flûte

  x      
Piccolo

        x
Bandonéon

x x      
Hautbois

  x     x
Orgue

x       x
Harmonium

x x     x
Vibrato

  x   x  
Plein jeu (3 voix)

x x   x  
Plein jeu (mélodéon)

x x     x
Musette

  x x x  
Trombone

x x x x  

Bien sûr, d'autres registres existent, en fonction du nombre de voix disponibles et de leur configuration. Cependant, les registres cités plus haut sont les plus courants. Les symboles des registres se lisent de la façon suivante :

Pour la main gauche, deux types de registres existent : ceux qui suppriment les tierces des accords (les plus courants), et ceux qui suppriment les voix les plus graves des basses (plutôt sur les modèles haut de gamme). Là aussi, ils sont disponibles soit manuels (vous vous occupez des combinaisons), soit automatiques.